S’adressant à ses investisseurs lors de l’Assemblée Générale annuelle qui s’est tenue ce 30 novembre 2015 en Australie, Giulio Casello, le directeur général de Sundance Resources, a annoncé que le gouvernement camerounais, son partenaire dans le projet d’exploitation du gisement de fer de Mbalam (Est du Cameroun), était proche d’un accord avec l’opérateur chinois qui construira le chemin de fer reliant cette localité au port d’évacuation de Kribi.

Les autorités camerounaises ne communiquent pas directement sur ce dossier, mais on peut faire une liaison entre cette annonce, et celle faite par le Premier Ministre Philemon Yang aux représentants du peuple, alors qu’il leur présentait son plan économique et social pour l’année 2016. A cette occasion, il a fait mention de l’intention de contracter des prêts-projet, pour un montant d’un peu plus de 500 millions $. Rappelons que c’est lui qui avait conduit les discussions sur le sujet, avec son homologue chinois.

Des propos du directeur général de Sundance Resources, c’est une entreprise chinoise, et très probablement la China Ghezouba Group, qui aura la charge de construire cette infrastructure. Le contrat, déjà rédigé, fait actuellement l’objet de relecture par les différentes parties, avant sa signature. Pour ce qui est du financement, il devrait prendre la forme d’un prêt souverain accordé par la Chine au Cameroun, mais aucun montant n’est encore avancé.

Cette évolution des choses est considérée par la firme australienne comme un atout majeur dans la poursuite du projet. Malgré un environnement international marqué par le repli des prix des matières premières, Sundance Resources estime que cette réduction de charge lui permettra d’avancer vers l’exploitation avec des coûts optimisés.

Toutefois, les premières tonnes de minerai de fer ne sortiront pas du Cameroun avant 2020. L’opérateur doit encore obtenir l’approbation du parlement pour la partie congolaise de son projet, mais il est confiant. La finalisation de l’accord de financement du chemin de fer entre le Cameroun et la partie chinoise devrait intervenir au cours du  deuxième trimestre 2016. La construction de la mine interviendra elle au cours du troisième trimestre 2017, avant la commercialisation du minerai.

Au cours de l’assemblée générale, l’essentiel des résolutions proposées par le conseil d’administration de Sundance Resources a été voté par les actionnaires. Un vote important a concerné celui du rééchelonnement de sa dette. De nouveaux acteurs ont trouvé place au conseil d’administration

Source : investireaucameroun.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *