(Investir au Cameroun) – Dans la nuit du 3 au 4 avril 2017 vers 1h du matin, apprend-on de bonnes sources, un incendie s’est déclaré dans un magasin de la société française Necotrans à Douala, dans la capitale économique du Cameroun. Selon les mêmes sources, cet incendie, qui s’est propagé dans des entrepôts environnants, a entièrement consumé une cargaison de coton estimée à 2481 tonnes. La cargaison appartenant à la Société de développement du coton (Sodecoton), le fleuron de l’agro-industrie dans la partie septentrionale du Cameroun, était prête pour l’embarquement.

De sources internes à la Sodecoton, le volume de fibres ainsi consumées représente une valeur financière estimée à un peu plus de 2,3 milliards de francs Cfa. Ce sinistre est un coup dur pour cette entreprise agro-industrielle en pleine restructuration, et qui subit déjà le contrecoup de la baisse des cours mondiaux de l’or blanc. L’incendie susmentionné donnera surtout la possibilité au géant de l’agro-industrie dans le Grand-Nord de tester l’efficacité de son pool d’assureurs constitué par Saham Assurance, Activa Assurance et Zenith Insurance.

Selon nos sources, ce sinistre est le tout premier que subit la Sodecoton depuis 32 ans. En effet, apprend-on, le tout dernier incendie de cette ampleur remonte à l’année 1985. La cargaison détruite à cette époque dans les entrepôts de la société française Saga était alors de 6418 tonnes, soit plus de deux fois plus que le volume de fibres consumées dans la nuit du 3 au 4 avril dernier.

Brice R. Mbodiam

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>